As search engines have become more prominent, some affiliate marketers have shifted from sending e-mail spam to creating automatically generated web pages that often contain product data feeds provided by merchants. The goal of such web pages is to manipulate the relevancy or prominence of resources indexed by a search engine, also known as spamdexing. Each page can be targeted to a different niche market through the use of specific keywords, with the result being a skewed form of search engine optimization.
ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
Nous avons tous des smartphones, et presque tout ce que nous faisons avec eux nécessite l’utilisation d’une application. Ne serait-ce pas cool si vous pouviez gagner de l’argent supplémentaire simplement en utilisant votre téléphone ? Bien, vous pouvez. Vous ne deviendrez pas riche en téléchargeant des applications mobiles qui vous paient, mais vous pouvez les […]
Le principe est simple: vous postez votre bon plan avec votre lien de parrainage, et vos amis ou des inconnus s’inscrivent via votre lien. Vous pouvez également envoyer un code ou une invitation de parrainage. Cela vous permet alors de toucher une commission, parfois petite, parfois grande. Par exemple avec ce système vous pouvez gagner jusque 100 euros par personne que vous recommandez pour une ouverture de compte en ligne chez Boursorama. Oui, 100 euros 😉
Some advertisers offer multi-tier programs that distribute commission into a hierarchical referral network of sign-ups and sub-partners. In practical terms, publisher "A" signs up to the program with an advertiser and gets rewarded for the agreed activity conducted by a referred visitor. If publisher "A" attracts publishers "B" and "C" to sign up for the same program using his sign-up code, all future activities performed by publishers "B" and "C" will result in additional commission (at a lower rate) for publisher "A".

In April 2008 the State of New York inserted an item in the state budget asserting sales tax jurisdiction over Amazon.com sales to residents of New York, based on the existence of affiliate links from New York–based websites to Amazon.[45] The state asserts that even one such affiliate constitutes Amazon having a business presence in the state, and is sufficient to allow New York to tax all Amazon sales to state residents. Amazon challenged the amendment and lost at the trial level in January 2009. The case is currently making its way through the New York appeals courts.


J’ai toujours été assez partagé au sujet de la bourse. J’ai un peu d’argent dans quelques fonds d’investissement, et il y a quelques années j’avais même un PEA avec quelques actions. Mais les différentes crises financières, les risques de nouvelle bulle boursière et surtout l’espèce de mysticisme qui entoure les marchés boursiers et le trading m’ont pas mal refroidi.

In April 2008 the State of New York inserted an item in the state budget asserting sales tax jurisdiction over Amazon.com sales to residents of New York, based on the existence of affiliate links from New York–based websites to Amazon.[45] The state asserts that even one such affiliate constitutes Amazon having a business presence in the state, and is sufficient to allow New York to tax all Amazon sales to state residents. Amazon challenged the amendment and lost at the trial level in January 2009. The case is currently making its way through the New York appeals courts.

Quand vous decidez d´être affilié et que vous choisissez le programme d´affiliation qui vous convient, alors vous vous inscrivez à ce programme en signant un contrat d´affiliation. C´est un document dans lequel vous acceptez les termes du contrat qui sont les conditions que le vendeur vous impose pour faire parti de son équipe. Par exemple, ne pas faire de spam.

Le principe est simple: vous postez votre bon plan avec votre lien de parrainage, et vos amis ou des inconnus s’inscrivent via votre lien. Vous pouvez également envoyer un code ou une invitation de parrainage. Cela vous permet alors de toucher une commission, parfois petite, parfois grande. Par exemple avec ce système vous pouvez gagner jusque 100 euros par personne que vous recommandez pour une ouverture de compte en ligne chez Boursorama. Oui, 100 euros 😉

Le fonctionnement est simple: vous téléchargez votre document sur l’une des plateformes, le décrivez en quelques mots bien choisis et c’est parti! Vous toucherez quelques euros à chaque fois que quelqu’un télécharge ou achète le document sur la plateforme. Ça ne vous rendra pas riche (loin de là) mais puisque vous vouliez des idées pour faire de l’argent, je ne pouvais pas ne pas vous en parler.
VigLink works a bit differently than other affiliate programs in that it is specifically designed for bloggers. Instead of affiliates picking and choosing which merchants to work with, VigLink uses dynamic links that automatically change to work with merchants that VigLink has determined are offering the highest conversation rates and/or commissions at any given moment.
Le cash back consiste tout simplement à se faire rembourser une partie de ses achats en ligne. Pour cela, vous vous inscrivez sur un site de cash back, par exemple eBuyClub (ce lien vous permet de gagner 5 euros de bienvenue) et iGraal (ce lien affilié vous permet d’obtenir un cadeau de bienvenue de 10 euros), et vous installez la barre de shopping sur votre navigateur Internet. Ensuite, lorsque vous ferez votre achat sur Pixmania ou Rue Du Commerce, vous aurez automatiquement un crédit sur votre compte iGraal. En général, le crédit reversé se situe entre 3% et 40% du montant de l’achat, mais j’ai déjà vu des cashbacks à 50%.

Si vous aimez faire du tricot, de la poterie ou des t-shirts personnalisés, pourquoi ne pas en profiter pour allier l’utile à l’agréable. Sur le Web, de nombreux sites aident à vendre ses créations au monde entier. Qu’il s’agisse de vos peintures, des écharpes que vous avez tricotées ou bien de bijoux que vous avez confectionnés vous-même, il n’y a aucune limite.


Since the emergence of affiliate marketing, there has been little control over affiliate activity. Unscrupulous affiliates have used spam, false advertising, forced clicks (to get tracking cookies set on users' computers), adware, and other methods to drive traffic to their sponsors. Although many affiliate programs have terms of service that contain rules against spam, this marketing method has historically proven to attract abuse from spammers.
Effiliation.com est un réseau d’affiliation parisien lancé en 1999. Comme beaucoup de réseaux, Effiliation offre un service de créations de bannières dynamiques (image ou Flash) et de pages d’atterrissage (landing pages). Voici quelques-unes de leurs statistiques: 40 millions de clics par mois, 45000 sites internet d’affiliés, 1 milliard d’affichages par mois.
The only difference with the offline middleman and affiliate business program is that the online affiliate does not need to get hold of the actual product to earn revenue. He doesn’t need to shell out money to buy the product that he has to sell. All he has to do is create a site that markets the products of the producer. Every time he makes a sale, the producer will take over to send the actual products, receive payments and extend customer support, when necessary. A special web-based script records this process and thus the affiliate is paid for every successful sale he makes.
×