That being said, LinkConnector’s platform looks and feels outdated and is rather clumsily designed. Their dashboard also makes it difficult to find “hot” products or compare conversion rates, leaving affiliates somewhat in the dark about which products to choose. Ironically, despite their low-quality website, they offer some of the best customer service in the affiliate space.
Previously known as Affiliate Window but now officially referred to as “AWIN” after acquiring Zanox a few years ago, this network claims to work with over 13,000 active advertisers and 100,000 publishers (affiliates). Founded in Germany, AWIN’s merchants primarily hail from Europe (especially Great Britain) although the U.S. network is growing rapidly. AWIN is currently active in 11 countries.
AWIN is probably best for experienced affiliates who can hit the ground running without a lot of guidance or feedback from the network. There is a $5 fee charged to apply to become an affiliate, but if you’re approved, the $5 will be added to your account. If your application is denied, however, you will lose the $5 fee. AWIN operates globally, but it is most heavily concentrated on British and EU merchants.
J’ai toujours été assez partagé au sujet de la bourse. J’ai un peu d’argent dans quelques fonds d’investissement, et il y a quelques années j’avais même un PEA avec quelques actions. Mais les différentes crises financières, les risques de nouvelle bulle boursière et surtout l’espèce de mysticisme qui entoure les marchés boursiers et le trading m’ont pas mal refroidi.
On parle aussi parfois de sites de niche : des sites sur une thématique très précise, dont le but est d’une part d’informer les visiteurs sur cette thématique, et d’autre part de générer un revenu sympathique (notamment via des mécanismes d’affiliation, comme vous le verrez ci-dessous). Par exemple, j’ai trouvé un site spécialisé sur les hoverboards. C’est l’exemple parfait d’un site de niche: une thématique bien précise, des guides d’achat, des comparateurs et de l’affiliation Amazon.
Affili.net est un réseau d’affiliation qui a été fondé en 1997. Ce réseau a été créé principalement pour le marché européen et le site internet est traduit en sept langues. Plus de 1500 programmes différents composent le réseau d’Affili.net. Comme la majorité des réseaux d’affiliation, Affili.net permet de suivre la performance de ses programmes en temps réel. Dans la liste des plus grands annonceurs figurent Ebay, Citibank, Whiskas, Expedia et bien d’autres.
Shopify is probably the most popular e-commerce solutions provider out there, but because there are so many products and options, newcomers can easily get confused. If you believe your audience has products to sell and could benefit from Shopify’s products and are able to elucidate the benefits of signing up for Shopify, you can definitely earn some big money with their affiliate program.
Répondre à des sondages rémunérés? Je vous recommande entre autres Isay 🇫🇷 (qui a une jolie interface et paie de manière très fiable mais attention: si vous êtes une femme de 16 à 34 ans, Isay France ne marche pas, allez plutôt voir les sites suivants comme O’Pignon ou Toluna . Mais aussi : O’Pignon Marketing qui en ce moment vous paie jusque 3 euros par sondage si vous avez entre 18 et 34 ans (en France). Et évidemment Toluna 🇫🇷 (qui vous permet d’échanger vos gains contre des chèques-cadeaux) , ainsi que GreenPanthera, qui vous offre 4 euros lors de votre inscription. Plutôt bien non?
Bonjour j’ai souvent la question pour l’Afrique. Je blogue en France et je donne des bons plans pour la France , ce que je connais, il est pour moi impossible de vérifier chaque site pour chaque pays du monde. Donc La question, est est-ce que je peux percevoir mes gains, il suffit de regarder comment sont payés les gains et si vous pouvez les percevoir. Si vous avez un doute, il suffit d’écrire au site qui vous éclairera sur le sujet. Chaque site est différent, je ne peux répondre à leur place.

Flexoffers is another huge affiliate marketing network. They pay you (the affiliate) a lot faster than others in the industry. It has more than 10 years of experience in the field. While they do not offer anything that is neither groundbreaking nor revolutionary, they do provide a solid array of tools and features that will surely aid you in your campaigns. In addition to the fast payouts, Flexoffers lets you choose from thousands of affiliate programs to promote, offers various content delivery formats, and more.
Alors voila, ce genre de sites n’est en aucun cas une perte de temps. J’ai moi-même des filleuls à qui ça permet d’avoir un petit complément de revenus intéressant et je suis moi-même un adepte du web rémunéré depuis maintenant 5 ans. Aujourd’hui je suis également blogueur professionnel, notamment grâce à mes filleuls sur ce genre de site, donc je comprend les réactions mitigés que je peux lire ci-dessus. Le truc, c’est qu’on n’a pas tous envie de créer un blog, ni d’apprendre à bloguer, ni le temps de bloguer, d’ailleurs 99% des blogueurs ne gagneront jamais leur vie grâce à cette activité, et on n’a également pas tous les moyens d’investir.
Si vous aimez les enfants et que vous avez un bon contact avec eux, ça peut être une bonne manière d’arrondir les fins de mois. Evidemment, en général cela s’adresse plus à des jeunes filles mais je suis convaincu qu’un grand adulte pourra faire valoir son expérience. L’un des principaux avantages du baby-sitting est qu’une fois que les enfants dorment, vous pouvez vous permettre de faire autre chose: regarder la télévision, écrire un article pour votre blog, réviser pour le prochain examen…

Répondre à des sondages rémunérés? Je vous recommande entre autres Isay 🇫🇷 (qui a une jolie interface et paie de manière très fiable mais attention: si vous êtes une femme de 16 à 34 ans, Isay France ne marche pas, allez plutôt voir les sites suivants comme O’Pignon ou Toluna . Mais aussi : O’Pignon Marketing qui en ce moment vous paie jusque 3 euros par sondage si vous avez entre 18 et 34 ans (en France). Et évidemment Toluna 🇫🇷 (qui vous permet d’échanger vos gains contre des chèques-cadeaux) , ainsi que GreenPanthera, qui vous offre 4 euros lors de votre inscription. Plutôt bien non?
Très souvent, les personnes et les sites qui vous promettent de gagner autant d’argent se rémunèrent en commissions sur les inscriptions aux offres qu’ils encouragent. Cela s’appelle l’affiliation. En vous faisant miroiter de jolis gains en très peu de temps, ils s’assurent que vous allez vous inscrire au site ou à l’offre révolutionnaire, et voilà, le tour est joué et l’argent est dans la poche. Leur poche, pas la vôtre. Sinon c’est pas drôle.
In 2006, the most active sectors for affiliate marketing were the adult gambling, retail industries and file-sharing services.[21]:149–150 The three sectors expected to experience the greatest growth are the mobile phone, finance, and travel sectors.[21] Soon after these sectors came the entertainment (particularly gaming) and Internet-related services (particularly broadband) sectors. Also several of the affiliate solution providers expect to see increased interest from business-to-business marketers and advertisers in using affiliate marketing as part of their mix.[21]:149–150
1TPE est une plateforme d’affiliation française qui permet aux éditeurs de vendre des produits et services virtuels. Actuellement, 1TPE (Terminal de Paiement Electronique Virtuel) a plus de 5500 différents produits et services à offrir. Les éditeurs reçoivent une commission de 10 à 70 % sur les ventes. En tant qu’annonceur chez 1TPE, vous pouvez ajouter votre produit à la liste 1TPE sans frais fixes.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×