Comment les marketeurs d’affiliation réussis choisissent sa niche Débuter une affaire de marketing d’affiliation peut sembler une tâche ardue, mais cela revient à suivre quelques étapes fondamentales. La première étape, et probablement la plus évidente, consiste à choisir la niche que vous voulez construire votre site affiliée. Cela semble facile, non? Eh bien, pour certains, il pourrait être, cependant, il ne fait pas de mal à avoir une approche systématique de la sélection de niche. 1. Quelles sont vos passions personnelles? En cas de doute sur l’endroit où commencer votre recherche d’un créneau, commencez toujours par la personne que vous connaissez le mieux – vous! Cela signifie examiner de près…

Bonjour, le parrainage peut être un vrai revenu passif comme tu dis, contrairement à plein d’autres revenus que l’on dit passifs à tort car ils ne le sont pas totalement: Exemple le blog pas passif du tout, il nécessite du travail, l’immobilier on peut déléguer c’est vrai mais il faut s’en occuper aussi. La bourse n’en parlons pas. D’ailleurs cela serait intéressant de voir ce qui est vraiment un revenu passif…

On parle aussi parfois de sites de niche : des sites sur une thématique très précise, dont le but est d’une part d’informer les visiteurs sur cette thématique, et d’autre part de générer un revenu sympathique (notamment via des mécanismes d’affiliation, comme vous le verrez ci-dessous). Par exemple, j’ai trouvé un site spécialisé sur les hoverboards. C’est l’exemple parfait d’un site de niche: une thématique bien précise, des guides d’achat, des comparateurs et de l’affiliation Amazon.
Concernant Clictune, c’est un très bon site pour gagner de l’argent avec des liens – un bon cashlink comme on dit – personnellement j’ai un filleul, sur Linkbucks qui est un cashlink lui aussi, qui a gagné 11 000$ le mois dernier grâce à ce genre de site. Je le sais car j’ai gagné 20% de ses gains grâce au parrainage. En ce qui concerne ce site, il faut avoir une bonne visibilité sur les réseaux sociaux et/ou un site. Par contre, c’est une sorte de régie publiciataire plutôt intrusive, donc à utiliser à des endroits appropriés.
JVZoo works exclusively with digital products, primarily e-commerce, online courses, and internet marketing offers. Because there are no limits placed on the number of links, buy buttons, or calls to action on a website, JVZoo can sometimes be somewhat low quality both in terms of offers as well as products. Nonetheless, it has proven itself to be a fierce competitor to companies like ClickBank.
Vous n’avez absolument aucun stock et c’est le fournisseur qui se charge de la livraison. Vous n’effectuez qu’un rôle d’intermédiaire, grâce à la boutique en ligne que vous aurez montée. Vous n’avez donc pas à gérer les livraison, les retours clients, et surtout vous n’avez pas à acheter plein de stock (sans savoir si vous parviendrez à le vendre), puisque celui-ci est du côté du fournisseur qui enverra le produit à la demande.
Ce site vous propose également de gagner de l’argent en ligne en regardant des vidéos ou en répondant à des demandes de leurs sponsors. Chaque vidéo regardée vous rapporte des pixies que vous pouviez échanger contre de l’argent chaud et bouillant. Le seuil de paiement est assez bas et est de 1 €. Je vous invite à découvrir Winpixies pour mieux le comprendre. Oups j’ai oublié de vous dire que l’inscription est gratuite.
FlexOffers.com est une entreprise américaine qui a une excellente réputation dans le monde du marketing en ligne. Ce réseau donne accès à plusieurs centaines de programmes. FlexOffers offre aussi plusieurs outils de marketing et gabarits de sites internet gratuits. Voici quelques-uns des annonceurs de FlexOffers:  Discover Card, Macy’s, Vista Print, Best Buy et Disney Books.
This is Simon, thank you for your post, it is very helpful for me. However, we are a lighting company, and we are plan to try the Affiliate Website to increase our sale. But it seem that there are many different Affiliate website to be chose and some of them also need pay some fee to begin, so as we just begin to do this, which website is your recommend ?

Notez que vous serez parfois limité(e) par le nombre de propositions que vous recevrez – en particulier si votre profil n'est pas suffisamment attractif aux yeux de ces sociétés. En effet, elles peuvent avoir tendance à privilégier certains profils (comme la fameuse "responsable des achats") au détriment d'autres catégories (étudiants, chômeurs,...).
Earning income via Target affiliates, however, requires a bit of work. Cookies expire in just seven days, and commissions can be as low as just one percent, so you’ll need to be operating a high-traffic website in order to make serious cash with this program. But with Target’s much-beloved brand reputation and vast catalog, relevant product links can be a big earner for established influencers.
Les meilleurs  réseaux de pub alternatives à Google AdSense pour votre blog en 2018 AdSense est l’un des meilleurs programmes de monétisation de blogs à nos jours. Créer un compte AdSense et obtenir son approbation n’est pas un processus particulièrement facile, en particulier pour un blogueur débutant. Le véritable problème se pose lorsque Google inactive votre compte AdSense! Une bonne solution consiste à rechercher les autres réseaux  alternatives à Google AdSense. Les réseaux publicitaires alternatifs à AdSense mentionnés ci-dessous ne sont pas meilleurs que Google AdSense, mais selon votre créneau de blog et le trafic de votre site, quelques programmes alternatifs à AdSense (comme Media.net ou Viglink) pourraient vous donner de bons résultats…
In 2006, the most active sectors for affiliate marketing were the adult gambling, retail industries and file-sharing services.[21]:149–150 The three sectors expected to experience the greatest growth are the mobile phone, finance, and travel sectors.[21] Soon after these sectors came the entertainment (particularly gaming) and Internet-related services (particularly broadband) sectors. Also several of the affiliate solution providers expect to see increased interest from business-to-business marketers and advertisers in using affiliate marketing as part of their mix.[21]:149–150

Two-tier programs exist in the minority of affiliate programs; most are simply one-tier. Referral programs beyond two-tier resemble multi-level marketing (MLM) or network marketing but are different: Multi-level marketing (MLM) or network marketing associations tend to have more complex commission requirements/qualifications than standard affiliate programs.[citation needed]
Affiliates discussed the issues in Internet forums and began to organize their efforts. They believed that the best way to address the problem was to discourage merchants from advertising via adware. Merchants that were either indifferent to or supportive of adware were exposed by affiliates, thus damaging those merchants' reputations and tarnishing their affiliate marketing efforts. Many affiliates either terminated the use of such merchants or switched to a competitor's affiliate program. Eventually, affiliate networks were also forced by merchants and affiliates to take a stand and ban certain adware publishers from their network. The result was Code of Conduct by Commission Junction/beFree and Performics,[35] LinkShare's Anti-Predatory Advertising Addendum,[36] and ShareASale's complete ban of software applications as a medium for affiliates to promote advertiser offers.[37] Regardless of the progress made, adware continues to be an issue, as demonstrated by the class action lawsuit against ValueClick and its daughter company Commission Junction filed on April 20, 2007.[38]
Aujourd’hui, les biens les plus vendus à l’aide des plateformes d’affiliations sont les produits électroniques (logiciels, livrels, etc) et les livres, mais je crois que dans le futur, nous verrons de plus en plus de publicités pour des produits physiques (exemple: un vélo, un ordinateur, des outils, etc). Je dirais même que les lecteurs d’un blogue sur la course à pied auraient un avantage à être exposé à des pubs de chaussures et de vêtements sport, plutôt qu’à une annonce du ebook : “Comment faire de l’argent sur internet”.
×