Oui oui, vous avez bien lu. Vous pourrez être payé en faisant du sport. C’est un nouveau concept que propose Gympact (site en anglais) : vous définissez une série d’objectifs, et vous récoltez de l’argent à chaque fois que vous complétez l’un des objectifs, grâce à la géolocalisation (vous faites un check in dans une salle de gym ou enregistrez un parcours sur RunKeeper).
As Target is the second-largest general retailer in the United States, their affiliate program is primarily for American bloggers or publishers who can route visitors to relevant products. Overall, the program works much like Amazon’s does in that publishers (bloggers) get a small commission on sales, but Target’s gigantic product base (over one million items) and high brand recognition make their affiliate program a great option for influencers.
J’ai toujours été assez partagé au sujet de la bourse. J’ai un peu d’argent dans quelques fonds d’investissement, et il y a quelques années j’avais même un PEA avec quelques actions. Mais les différentes crises financières, les risques de nouvelle bulle boursière et surtout l’espèce de mysticisme qui entoure les marchés boursiers et le trading m’ont pas mal refroidi.
OuiCar ou Drivy vous proposent de louer votre voiture à d’autres particuliers, moyennant rémunération. Si vous utilisez peu souvent votre véhicule, c’est un très bon moyen de gagner quelques dizaines voire centaines d’euros, plutôt que de laisser votre voiture dormir dans un garage. Tout est prévu pour que l’échange se passe dans les meilleures conditions possibles et les contrats d’assurance sont évidemment inclus dans les paiements.
RevLifter C’est un exemple: la société aide les marques à générer davantage de conversions, de ventes supplémentaires et de clients en personnalisant les offres des annonceurs à travers les canaux de marketing. Disponible dans le monde entier sur un modèle de paiement à la performance, il utilise l’intelligence artificielle pour comprendre les signaux en temps réel du comportement des utilisateurs sur le site et fournir la bonne offre au bon client au bon moment.
Pour les affiliés qui n’ont aucun site internet, c’est aussi possible de réussir dans le marketing d’affiliation. Vous pouvez vous inscrire à un réseau publicitaire comme Google AdWords ou Facebook Ads. Avec ces réseaux, vous pouvez créer vos propres publicités et renvoyer les internautes sur la page d’atterrissage de votre annonceur préféré. La où il peut y avoir des risques, c’est lorsque vous payer des centaines (voir des milliers de $/€) pour ces annonces et que vous gagnez moins en vente de produits que ça vous en coute pour les annonces: un retour sur votre investissement (ROI) négatif.

ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
D’ailleurs, je vous recommande fortement la formation “Gagner 1000 euros grâce aux micro-services, en 2 heures par jour, depuis chez vous“. Je l’ai testée (mon test se trouve dans cet article) et elle peut vraiment vous permettre de changer vos finances… Même si vous pensez n’avoir aucune compétence à promouvoir sur ce genre de site, l’article vous démontre que n’importe quel type de service de 5euros peut vous permettre de vous faire un joli complément de revenu. Par exemple, si vous aimez écrire, vous pourriez devenir rédacteur web ou même écrire et publier un livre en auto-édition.
La démarche est simple. Une personne met un projet en ligne sur Younited (anciennement appelé Prêt d’Union), dit combien elle nécessite et des investisseurs (c’est vous) lui prêtent de l’argent à un taux très intéressant pour vous (le taux est bien meilleur qu’un Livret A) et pour lui (le taux est bien plus bas que les prêts généralement concédés par les banques).
Le principe? vous rentabilisez vos équipements domestiques volumineux ou onéreux de type machine à laver, four, imprimante en les louants à ceux n’ayant pas la place ou l’argent d’en faire l’acquisition personnelle. Dans tous les cas, la location se fait directement au domicile du propriétaire permettant de superviser l’utilisation de l’équipement loué : pas de logistique compliquée, pas de risque de vol, de casse, etc.
TravelPayouts.com est en fait un mini-réseau de trois moteurs de voyage qui parcourent les sites populaires pour aider les utilisateurs à trouver des voyages et des hébergements bon marché et facile. En tant qu'affilié, vous recevrez jusqu'à 70% du revenu de chaque vente, pour une moyenne de 9 USD sur les billets d'avion et de 30 USD sur les réservations d'hôtel.
Pour les affiliés qui n’ont aucun site internet, c’est aussi possible de réussir dans le marketing d’affiliation. Vous pouvez vous inscrire à un réseau publicitaire comme Google AdWords ou Facebook Ads. Avec ces réseaux, vous pouvez créer vos propres publicités et renvoyer les internautes sur la page d’atterrissage de votre annonceur préféré. La où il peut y avoir des risques, c’est lorsque vous payer des centaines (voir des milliers de $/€) pour ces annonces et que vous gagnez moins en vente de produits que ça vous en coute pour les annonces: un retour sur votre investissement (ROI) négatif.

LinkConnector imposes a very rigorous and lengthy screening process, so you’ll need to prove that you have a high-quality website and established audience before being accepted. Despite its somewhat schizophrenic approach, LinkConnector does have some very happy long-term affiliates. And their “naked links” allow for direct connection to the merchant website without having to be rerouted via LinkConnector, which will give your website an SEO boost.
Que vous soyez novice dans le marketing affilié ou que vous ayez simplement besoin d'améliorer votre jeu, cocher ces cases vous aidera à développer un programme de marketing affilié fort. Le retour sur investissement est difficile à gérer lorsque vous exécutez une foule de programmes marketing, mais la bonne équipe peut vous aider à prendre les rênes et à obtenir le résultat souhaité.
In effect, VigLink works as the middleman between a publisher (blogger) and merchants by scanning the publisher’s content and automatically creating links to publishers that are chosen “in real time” based on their payout/conversation rates. This makes VigLink a very hands-off affiliate program for publishers who prefer to focus on content instead of managing their affiliate links.
L’éditeur, aussi connu sous le nom de marketeur ou d’affilié, est un individu qui fait la promotion de produits et de services. L’éditeur s’associe avec l’annonceur afin de promouvoir les produits et services de ce dernier. L’éditeur utilise des annonces, des liens et crée des campagnes de marketing afin de trouver des acheteurs pour les produits et services de l’annonceur. Pour chaque produit vendu, l’annonceur donne une commission à l’éditeur.
×