Voilà, on allait forcément y arriver. Si vous avez déjà cherché comment gagner de l’argent extra, vous êtes forcément tombé sur des sites où l’on vous propose de devenir client mystère. Le principe est simple: au lieu de “tester” des produits, vous testez des services ou des magasins. L’attention que vous avez reçu, la disposition des articles dans un rayonnage, l’aide apportée, les solutions proposées à votre problème et la pertinence des conseils donnés. Tout compte.
ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
Concentrez-vous sur les tâches qui vous semble facile à faire et les moins pénibles afin de ne pas vous décourager rapidement et de ne pas vous disperser. Par exemple lire des mails, cliquer sur des articles ou des liens demande peu de temps. Cela peut se faire partout si vous avez un smartphone: dans une salle d’attente médicale, le train, l’arrêt de bus, ou bien au bureau si vous avez des temps morts aux heures de repas.
LinkConnector has struggled to stand out from the pack but nonetheless has managed to sign some exclusive deals with big name brands, including Writer’s Digest, the Disney Store, Ironman, Hats.com, and Everly. Their strictly controlled screening process for both merchants/advertisers and affiliates/publishers means that you can always rely on the quality of products on offer.
Le marketing d’affiliation (Affiliate marketing) est une jargonnerie sur internet. Le marketing d’affiliation a commencé dans les années 90. Un des pionniers du marketing d’affiliation sur internet était Amazon.com Inc qui a démarré son réseau d’affiliation en 1996. On dit qu’Amazon.com n’était pas le premier à créer ce type de réseau sur internet, mais il a construit le réseau qui s’est répandu le plus rapidement par sa simplicité et sa solide structure. Par la suite, plusieurs entreprises ont suivi le modèle d’Amazon pour créer leur propre réseau d’affiliation marketing.
In February 2000, Amazon announced that it had been granted a patent[18] on components of an affiliate program. The patent application was submitted in June 1997, which predates most affiliate programs, but not PC Flowers & Gifts.com (October 1994), AutoWeb.com (October 1995), Kbkids.com/BrainPlay.com (January 1996), EPage (April 1996), and several others.[13]
Oui oui, vous avez bien lu. Vous pourrez être payé en faisant du sport. C’est un nouveau concept que propose Gympact (site en anglais) : vous définissez une série d’objectifs, et vous récoltez de l’argent à chaque fois que vous complétez l’un des objectifs, grâce à la géolocalisation (vous faites un check in dans une salle de gym ou enregistrez un parcours sur RunKeeper).
The only difference with the offline middleman and affiliate business program is that the online affiliate does not need to get hold of the actual product to earn revenue. He doesn’t need to shell out money to buy the product that he has to sell. All he has to do is create a site that markets the products of the producer. Every time he makes a sale, the producer will take over to send the actual products, receive payments and extend customer support, when necessary. A special web-based script records this process and thus the affiliate is paid for every successful sale he makes.
×