Canadian Sponsors est une entreprise canadienne qui a été fondée en 2005. Canadian Sponsors est un réseau d’affiliation en marketing pour les Canadiens. Il a une centaine de programmes disponibles pour les éditeurs qui veulent en faire la promotion. Pour les annonceurs, Canadian Sponsors offre aussi un service d’organisation de campagnes publicitaires spécialisées.

Quand vous decidez d´être affilié et que vous choisissez le programme d´affiliation qui vous convient, alors vous vous inscrivez à ce programme en signant un contrat d´affiliation. C´est un document dans lequel vous acceptez les termes du contrat qui sont les conditions que le vendeur vous impose pour faire parti de son équipe. Par exemple, ne pas faire de spam.


En France, il existe deux sites pour cela: Foule Factory (mais qui n’accepte plus les nouvelles inscriptions, victime de son succès) et Clickworker. Foule Factory annonce des gains possibles de 15 € par heure, mais j’ai un peu de mal à y croire 😉 Quant à Clickworker, ils proposent une app IPhone, pratique pour faire quelques tâches lorsque vous attendez dans la queue à la boulangerie.
Horyzon Media Clics est une société indépendante commercialement, mais utilise la technologie fiable et reconnue de TradeDoubler pour administrer ses campagnes. Son activité principale est le CPC (Cost Per Click) mais Horyzon Clics propose également des programmes d’affiliation avec des programmes au lead (inscription à des formulaires ou autres) et des programmes de paiements à la vente. Horyzon Media Clics a 8500 sites paternaires, 4 millions de clics par mois et 2 milliards d’affichages par mois.
Gaddin, Mailorama, Moolineo et Qassa sont des sites de mails rémunérés, d’offres sponsorisées et de cashback. On peut espérer en tirer entre 15 et 30 euros gratuitement par mois, sans parle de l’argent que ça peut nous permettre d’économiser. Ils peuvent même nous permettre de mieux rentabiliser notre temps que beaucoup d’emplois à plein temps, pour s’en rendre compte il faut s’habituer à ces sites, puis s’armer d’un chronomètre et calculer le rapport temps investi/gains, ensuite on calcul ce que ça pourrait nous donner sur une heure, et bien souvent les résultats sont bons si on est rapide à effectuer certaines tâches (lectures de mails, inscriptions rémunérées, OfferWalls, visites de sites, etc…). Certes les gains potentiels restent limités, mais ce n’est en aucun cas une perte de temps, ça permet d’aider des personnes à gagner un peu d’argent en plus et gratuitement, pas un salaire certes.
Dans le cas d’Elise Lucet, c’est vrai que j’aime beaucoup regarder Cash Investigation, je suis fan, il n’empêche que son salaire de 25.000€ est indécent par rapport à la misère que nous touchons avec un travail ordinaire…surtout quand on sait que 5 millions de Français vivent avec moins que 855 euros/mois ! Le SMIC devrait être à 2000€ net pour moi et bien entendu indexé sur l’inflation.
Le réseau, aussi connu sous le nom de programme ou de plateforme, agit comme intermédiaire entre l’annonceur et l’éditeur. Le réseau facilite la vie de l’éditeur pour trouver et participer à un programme d’affiliation en marketing. Le réseau permet aussi de rejoindre un plus grand nombre d’annonceurs et d’éditeurs. Certains réseaux ont des frais d’adhésion tandis que d’autres se prennent une partie des profits de l’annonceur lorsqu’une vente est conclue.
×