Pour de plus en plus de gens, l’immobilier est devenu une source de revenu importante… Voire la seule. Certaines personnes laissent tout tomber pour se consacrer entièrement à leur parc immobilier. Ils ne sont pas agents immobiliers, ce sont juste de petits malins qui savent dénicher les bonnes affaires, les acheter à un prix rabaissé et qui obtiennent dès le premier mois un loyer qui couvre le prêt, les honoraires du notaire et les réparations éventuelles.
Dans le commerce électronique, les moyens d'atteindre une plus grande pénétration du marché par le biais de sites Web qui ciblent des groupes spécifiques d'internautes. Par exemple, Amazon.com (qui vend des livres, de l'électronique, des produits pharmaceutiques, des jouets, et beaucoup d'autres articles) a des milliers de sites affiliés intéressés spécifiques d'où les visiteurs peuvent atteindre les produits offerts par Amazon. La transaction de vente entière a lieu sur le site Web d'Amazon qui est équipé pour traiter le processus complet d'acceptation de paiement en ligne. Amazon passe sur un pourcentage du prix de l'article vendu comme commission au site affilié d'où provient la vente.
While these models have diminished in mature e-commerce and online advertising markets they are still prevalent in some more nascent industries. China is one example where Affiliate Marketing does not overtly resemble the same model in the West. With many affiliates being paid a flat "Cost Per Day" with some networks offering Cost Per Click or CPM.
Hi, Jamie! Very good list. I needed something like this for 2018 so that I know what to target in the future blogs I create. As for now, I’m comfortable using SiteGround affiliate network and it’s pretty good actually. Their hosting service is pretty much the best considered its price. I’ve tried others but SiteGround stands out. I’ll also try new affiliate networks, something from the list you have just provided. I think Amazon is too saturated at the moment, and I need a better network. 2018 will be interesting indeed.
That being said, LinkConnector’s platform looks and feels outdated and is rather clumsily designed. Their dashboard also makes it difficult to find “hot” products or compare conversion rates, leaving affiliates somewhat in the dark about which products to choose. Ironically, despite their low-quality website, they offer some of the best customer service in the affiliate space.

Le site http:/www.apptrailerscom/ vous propose de regarder des vidéos tout en gagnant de l’argent. il est en Anglais mais même si vous ne comprenez pas cette langue, vous n’aurez pas de mal à comprendre le site. Le site vous paie par Paypal dès que vous atteignez le seuil de paiement. L’application est téléchargeable sur google Play et sur App Store.
ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.

In the case of cost per mille/click, the publisher is not concerned about whether a visitor is a member of the audience that the advertiser tries to attract and is able to convert, because at this point the publisher has already earned his commission. This leaves the greater, and, in case of cost per mille, the full risk and loss (if the visitor cannot be converted) to the advertiser.

The only difference with the offline middleman and affiliate business program is that the online affiliate does not need to get hold of the actual product to earn revenue. He doesn’t need to shell out money to buy the product that he has to sell. All he has to do is create a site that markets the products of the producer. Every time he makes a sale, the producer will take over to send the actual products, receive payments and extend customer support, when necessary. A special web-based script records this process and thus the affiliate is paid for every successful sale he makes.
×