De plus en plus fatigués du tourisme de masse, beaucoup sont à la recherche d’un tourisme différent, fait d’expériences différentes et originales. Finies les visites de musée à en vomir, vous pouvez proposer une vision différente : par exemple “Les canaux de Paris la nuit” ou “Les alentours d’Aix en Provence chers à Paul Cézanne” ou encore “Baladez-vous en montagne en 2CV”. Les gens sont friands de ces expériences pour ainsi dire uniques. Faites-les rêver.
In February 2000, Amazon announced that it had been granted a patent[18] on components of an affiliate program. The patent application was submitted in June 1997, which predates most affiliate programs, but not PC Flowers & Gifts.com (October 1994), AutoWeb.com (October 1995), Kbkids.com/BrainPlay.com (January 1996), EPage (April 1996), and several others.[13]
Très souvent, les personnes et les sites qui vous promettent de gagner autant d’argent se rémunèrent en commissions sur les inscriptions aux offres qu’ils encouragent. Cela s’appelle l’affiliation. En vous faisant miroiter de jolis gains en très peu de temps, ils s’assurent que vous allez vous inscrire au site ou à l’offre révolutionnaire, et voilà, le tour est joué et l’argent est dans la poche. Leur poche, pas la vôtre. Sinon c’est pas drôle.
Cookie stuffing involves placing an affiliate tracking cookie on a website visitor's computer without their knowledge, which will then generate revenue for the person doing the cookie stuffing. This not only generates fraudulent affiliate sales but also has the potential to overwrite other affiliates' cookies, essentially stealing their legitimately earned commissions.
Alors voila, ce genre de sites n’est en aucun cas une perte de temps. J’ai moi-même des filleuls à qui ça permet d’avoir un petit complément de revenus intéressant et je suis moi-même un adepte du web rémunéré depuis maintenant 5 ans. Aujourd’hui je suis également blogueur professionnel, notamment grâce à mes filleuls sur ce genre de site, donc je comprend les réactions mitigés que je peux lire ci-dessus. Le truc, c’est qu’on n’a pas tous envie de créer un blog, ni d’apprendre à bloguer, ni le temps de bloguer, d’ailleurs 99% des blogueurs ne gagneront jamais leur vie grâce à cette activité, et on n’a également pas tous les moyens d’investir.
TravelPayouts.com est en fait un mini-réseau de trois moteurs de voyage qui parcourent les sites populaires pour aider les utilisateurs à trouver des voyages et des hébergements bon marché et facile. En tant qu'affilié, vous recevrez jusqu'à 70% du revenu de chaque vente, pour une moyenne de 9 USD sur les billets d'avion et de 30 USD sur les réservations d'hôtel.
Affili.net est un réseau d’affiliation qui a été fondé en 1997. Ce réseau a été créé principalement pour le marché européen et le site internet est traduit en sept langues. Plus de 1500 programmes différents composent le réseau d’Affili.net. Comme la majorité des réseaux d’affiliation, Affili.net permet de suivre la performance de ses programmes en temps réel. Dans la liste des plus grands annonceurs figurent Ebay, Citibank, Whiskas, Expedia et bien d’autres.
Le principe? vous rentabilisez vos équipements domestiques volumineux ou onéreux de type machine à laver, four, imprimante en les louants à ceux n’ayant pas la place ou l’argent d’en faire l’acquisition personnelle. Dans tous les cas, la location se fait directement au domicile du propriétaire permettant de superviser l’utilisation de l’équipement loué : pas de logistique compliquée, pas de risque de vol, de casse, etc.
Merci les gars! J’espère que cette liste sera utile. Je vais être honnête avec vous, je n’avais aucune idée dans quoi je m’embarquais avant d’écrire ce billet. J’ai réalisé qu’il y avait beaauuuuuucoup plus de plateformes d’affiliation que je ne le croyais. Le marketing d’affiliation est répandu plus qu’on le croit (et c’est très bien). J’ai fait mon possible pour ne pas oublier les réseaux les plus populaires.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×