Affiliate marketing has grown quickly since its inception. The e-commerce website, viewed as a marketing toy in the early days of the Internet, became an integrated part of the overall business plan and in some cases grew to a bigger business than the existing offline business. According to one report, the total sales amount generated through affiliate networks in 2006 was £2.16 billion in the United Kingdom alone. The estimates were £1.35 billion in sales in 2005.[19] MarketingSherpa's research team estimated that, in 2006, affiliates worldwide earned US$6.5 billion in bounty and commissions from a variety of sources in retail, personal finance, gaming and gambling, travel, telecom, education, publishing, and forms of lead generation other than contextual advertising programs.[20]

Notez que vous serez parfois limité(e) par le nombre de propositions que vous recevrez – en particulier si votre profil n'est pas suffisamment attractif aux yeux de ces sociétés. En effet, elles peuvent avoir tendance à privilégier certains profils (comme la fameuse "responsable des achats") au détriment d'autres catégories (étudiants, chômeurs,...).


@Sylvain : Personnellement, j’ai un peu d’expérience avec Commission Junction et Clickbank (des réseaux américains) et on ne m’a jamais refusé parce que mon site internet était francophone. Si tu tiens à vendre des produits d’entreprises francophones, tu peux visiter les plateformes française (1TPE, Effiliation, NetAffiliation, Public-Idées) de la liste ci-dessus. Sur quelques plateformes anglophones, c’est aussi possible de trouver des programmes/produits francophones.
J’ai toujours été assez partagé au sujet de la bourse. J’ai un peu d’argent dans quelques fonds d’investissement, et il y a quelques années j’avais même un PEA avec quelques actions. Mais les différentes crises financières, les risques de nouvelle bulle boursière et surtout l’espèce de mysticisme qui entoure les marchés boursiers et le trading m’ont pas mal refroidi.
Marre de ces pop-ups qui vous promettent de gagner 347 euros en une heure? Fatigué de ces annonces publicitaires qui vous expliquent (soi-disant) comment devenir riche sur Internet sans connaissances particulières et depuis votre maison? Vous ne savez pas comment gagner de l’argent en 2019 sans tomber sur une arnaque ? Vous vomissez chaque fois que vous voyez l’expression “argent facile” quelque part?
Bonjour! je tiens à vous féliciter pour cet article vraiment riche. un e-commerce bien adapté au contexte africain, c’est mon objectif. j’ai commencé par lire les articles et suivre les vidéos sur comment se faire de l’argent sur l’internet il y a seulement quelques jours. cela m’a surtout intéressé car ça ne nécessite qu’un minimum de fonds pour démarrer. J’ai donc besoin de votre conseil pour faire le premier pas.
Alors voila, ce genre de sites n’est en aucun cas une perte de temps. J’ai moi-même des filleuls à qui ça permet d’avoir un petit complément de revenus intéressant et je suis moi-même un adepte du web rémunéré depuis maintenant 5 ans. Aujourd’hui je suis également blogueur professionnel, notamment grâce à mes filleuls sur ce genre de site, donc je comprend les réactions mitigés que je peux lire ci-dessus. Le truc, c’est qu’on n’a pas tous envie de créer un blog, ni d’apprendre à bloguer, ni le temps de bloguer, d’ailleurs 99% des blogueurs ne gagneront jamais leur vie grâce à cette activité, et on n’a également pas tous les moyens d’investir.
Si vous épargnez souvent de l’argent tous les mois dans le but de le faire grossir et de le fructifier, commencez dès maintenant à le faire grossir en le prêtant à d’autres personnes. Les prêts entre particuliers constituent une belle façon de fructifier ses petites économies et de les faire grossir. Ils aident d’autres personnes à réaliser leurs projets et rapportent aux prêteurs des intérêts.

Le réseau, aussi connu sous le nom de programme ou de plateforme, agit comme intermédiaire entre l’annonceur et l’éditeur. Le réseau facilite la vie de l’éditeur pour trouver et participer à un programme d’affiliation en marketing. Le réseau permet aussi de rejoindre un plus grand nombre d’annonceurs et d’éditeurs. Certains réseaux ont des frais d’adhésion tandis que d’autres se prennent une partie des profits de l’annonceur lorsqu’une vente est conclue.

×